Ecole Ricolfi. Projet de street art autour de Nelson Mandela

mai 11, 2016 dans Education par Audrey Bollaro

Autour de la figure humaniste de Nelson Mandela, les élèves de la classe de Laurence Sozansky ont créé une oeuvre à partir de techniques empruntées au street art.  Un projet transdisciplinaire mêlant éducation civique, arts plastiques, français et géographie.

Mandela

«Donner du sens aux apprentissages, être dans la compréhension des choses, c’est ce qui a guidé ce travail à la fois ludique et pédagogique, conduit avec l’aide de Nicola Schmid, professeur au sein des Z’arts des Paillons», explique Laurence. Démarré avant les vacances de printemps, le projet s’est déroulé en plusieurs étapes durant lesquelles, les élèves ont découvert à la fois une technique et un homme au destin hors du commun. A travers la vie et les combats de Nelson Mandela, disparu en 2013, c’est un pan de l’histoire contemporaine qui a été expliqué aux écoliers plongés ensuite dans l’univers du street art. «N’oublions pas que les artistes ont de tous temps joué un rôle important dans la lutte contre les injustices, le racisme, la pauvreté en utilisant leur plume ou leurs pinceaux comme moyen d’expression» souligne Laurence.
Accompagnés par Nicola Schmid, les jeunes graphistes en herbe se sont initiés à une discipline qui en son temps a fait voler en éclat les codes établis pour donner vie à une oeuvre originale. Une création mettant en relief le visage de Nelson Mandela et de nombreuses citations de ce dernier, le tout formant son nom. Point d’orgue du projet, la manifestation organisée vendredi 22 avril sur le parvis de la médiathèque durant laquelle les élèves ont convié d’autres classes de l’école Ricolfi à les rejoindre pour dessiner ensemble des portraits du prix Nobel de la paix en suivant les règles du street art. Une manière de s’approprier des connaissances et de les transmettre tout en partageant une démarche collective. S.P.