Lou Peuy. Nicola Antonia Schmid tombe le masque

août 24, 2017 dans Culture par Audrey Bollaro

Dans le cadre du festin de la Sainte-Hélène, l’association culturelle Lou Peuy a une nouvelle fois organisé une exposition consacrée à un artiste. Vendredi 18 août, le public a découvert une galerie de portraits signés Nicola Antonia Schmid.

Nicola
Nicola1
Nicola2
Saisissants, les portraits de Nicola n’ont rien de convenu, ni d’académique. Tous dégagent émotion et force. Des traits de caractère appartenant sans conteste à Nicola Antonia Schmid. Contoise d’adoption, professeur de dessin au sein des Z’arts des Paillons, elle a fait ses classes dans plusieurs prestigieuses écoles de décors et costumes allemandes. De cette formation, elle garde une esthétique et une vision qu’elle met aujourd’hui au service de la peinture.
Une discipline qu’elle cultive depuis 2012 et qui fait maintenant partie de sa vie. Loin d’avoir délaissé les planches, elle vient de créer pour l’opéra de Shanghai les décors d’Aïda dont la première aura lieu le 15 septembre, Nicola compte bien continuer d’explorer l’univers de la peinture, de décrypter les visages tout en s’autorisant quelques intrusions dans le règne animal. « J’aime représenter ce qui m’interpelle, que je trouve le sujet beau ou laid », glisse-t-elle. S.P.